L'ECOLE POUR TOUS?

 

express.fr, extrait du blog de Magali Pignard

 

Manifestation pour l’école pour tous : 100 000 personnes attendues ! C’est si beau de rêver…

Rêver de l’éveil…

Je rêve que les français se mobilisent pour les enfants handicapés…

Tout comme ils l’ont fait face à chaque montée de racisme.

Tout comme ils l’ont fait pour soutenir les sans-papiers.

Tout comme ils l’ont fait pour soutenir le mariage pour tous.

 

Manifestation pour l’école pour tous ? Doux rêve…

 

Je rêve qu’ils partagent mon indignation, qu’ils comprennent mon sentiment d’injustice, qu’ils me permettent de me sentir à nouveau incluse dans cette société.

Je rêve qu’ils voient nos enfants comme une richesse, qu’ils n’aient pas peur de la différence, qu’ils se sentent concernés.

Je rêve que les rédacteurs de magasines ou d’émissions arrêtent d’avoir le raisonnement : « Les parents qui se ruinent pour un traitement efficace tout en se battant contre les administrations, les enfants handicapés qui se font virer d’école ou shooter aux neuroleptiques, c’est triste mais c’est pas nouveau, on ne peut pas faire un article là-dessus. Moi je veux des faits nouveaux. »

 

Les personnalités : l’espoir d’un soutien ?

Il y a plus de 9 millions de personnes handicapées en France. 15% des français. Qui est solidaire de ces personnes ? Quelles personnalités du grand public les soutiennent ?

J’ai très régulièrement sollicité des personnalités qui me semblaient sensibles, ouvertes, impliquées dans les causes solidaires. Échecs à chaque fois. Parce que cela n’intéresse personne ? Peut-être que je m’y prends mal aussi…

Dans la chanson « J’étais là »,  Zazie semble se repentir de ne pas avoir pu agir pour des causes, évènements tragiques alors qu’elle était là.

Cette chanteuse réagirait-elle si je lui parlais de la situation dramatique des personnes autistes en France, et de ce qu’elle pourrait faire pour nous soutenir ? Faut-il que je tente ma chance ?

Calogéro peut-être serait sensible à notre cause, lui qui a fait une belle chanson sur un petit garçon autiste, Nathan. Mais non, j’ai essayé déjà, je sais bien que cette chanson était faite pour émouvoir, et c’est tout.

Ces personnalités qui chantent dans les enfoirés, répondraient-elles présentes ?

C’est si beau de rêver…

 

Loin des yeux

Je ne peux pas faire de reproches aux français, aucun reproche…  Si je n’étais pas concernée directement par le handicap, je réagirais comme eux, je le sais. Parce que je n’ai jamais été sensibilisée. Parce que je n’ai jamais eu l’occasion d’en fréquenter à l’école, en colonie, aux activités de loisirs, en centre aéré, lors de mes études et dans mon milieu professionnel. Parce qu’on ne m’en a pas laissée l’opportunité.

Je serais passée moi aussi à coté…

À coté des ces personnes que la société cache.

 

 

C’est quand on sort des frontières de ce pays que l’on se rend compte que les personnes handicapées existent.  J’ai été surprise d’en rencontrer autant dans les rues, magasins, en Suède, en Espagne, en Italie.

France : conformisme, élitisme… fascisme ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site